Archives pour la catégorie Soins du corps

traitement de la cellulite par onde de choc

Ondes de choc

Les ondes de choc permettent de traiter l’aspect « peau d’orange » typique de la cellulite, en ayant une action défibrosante et drainante.

traitement de la cellulite par onde de choc

traitement de la cellulite par onde de choc

Dans la plupart des cas nous associerons les ondes de choc à d’autres traitement afin d’avoir une action complète sur la cellulite.

Différents protocoles pourront effectivement vous être proposés selon votre cas, associant au choix, ondes de choc, lipo2M, cryowave, coolsculpting, pressothérapie.

Laser DIode Epilation

Nouveau : Epilation Laser Diode

Nouveau, depuis la rentrée nous proposons l’épilation laser dans notre cabinet.

Grâce au Laser Diode nous pouvons épiler tout type de peau en toute  sécurité, de la peau blanche à la peau noire, notre seule limite restant les poils blancs.

Le laser diode va donc pouvoir remplacer le laser Alexandrite et le laser Yag.

Le gros avantage du laser diode est également d’être beaucoup moins douloureux que le laser Alexandrite pour une efficacité similaire.

Nous sommes également équipés d’une IPL , encore appelée Lumière Pulsée qui permettra également de faire des épilations de grandes zones rapidement et en sécurité.

La moyenne de durée d’un traitement est de 6 séances, mais en fonction des zones, du type de poil et bien entendu de tous vos « paramètres » internes , notamment hormonaux, le nombre de séances pourra varier.
Quoi qu’il en soit quand le traitement se prolonge, les poils restant seront toujours beaucoup moins nombreux et vigoureux et l’espacement entre les séances sera très allongé.

Les délais entre les séances dépendent de la zone du corps, du sexe du patient et s’espacent au fur et à mesure.
Pour simplifier nous dirons qu’entre les 2 premières séances il faudra compter 6 à 8 semaines puis ensuite nous espacerons les séances de 2 mois pour les zones du visage et de 3 mois pour les autres zones.
Ces délais s’espaceront progressivement en avançant dans le traitement et seront bien évidemment adaptés selon l’évolution de votre épilation.

Tarifs à la séance en euros (ttc):

Sourcils – Lèvre supérieure………..40
Menton………………………………… 40
Barbe entière……………………… 150
Aisselles………………………………. 80
Ligne sous-ombilicale……………… 50
Péri-aréolaire (seins)……………… 50
Maillot standard…………………….. 80
Maillot brésilien……………………….. 100
Maillot semi-intégral……………………… 150
Maillot intégral……………………… 170
Sillon interfessier…………………50
Demi-jambes………………………. 180
Jambes entières…………………… 290
Fesses……………………………….. Sur devis (50 à 150)
Torse, Épaules, Dos…………….. 100 à 280

Angiomes

Les angiomes sont des « taches » vasculaires disgracieuses qui peuvent aller de la tâches rubis au volumineux angiome plan de l’enfant.

Les tâches rubis sont de multiples tâches rouges disséminées sur le tronc. Elles disparaissent en 1 à 2 séances avec le Laser KTP ou Yag Long Pulse.

Les angiomes plans sont traités par le laser colorant pulsé ou KTP.
Les séances seront nombreuses pour avoir un résultat satisfaisant.

Détatouage

Le détatouage est devenu aujourd’hui un soin plus facile et plus efficace grâce au laser.
Le laser Nd YAG QSwitched permet un détatouage sans cicatrice. Son mode d’action sélectif a pour effet la destruction des pigments sans léser la peau.Le détatouage se fait grâce au laser en une ou plusieurs séances en fonction de la surface concernée et de la nature des pigments utilisés.
Sont traitées les lésions pigmentaires comme le naevus d’Ota et les tatouages multicolores (amateurs et professionnels) y compris les couleurs noires, bleue, et autres.
L’efficacité du laser dépend de l’âge, de l’emplacement, de la profondeur et du type de lésion ou du tatouage, ainsi que de la composition des pigments.

Ci-dessous une vidéo d’une séance de détatouage au laser NdYag Qswitched.

 

Le traitement

Le traitement au moyen des lasers varie selon le patient en fonction de l’âge, du type et de la dimension du tatouage, de la couleur de la peau du patient et de la profondeur à laquelle s’étend le tatouage ou le pigment sous la surface de l’épiderme.
Les réactions de la peau au laser sont testées pendant la première consultation afin de décider du traitement le plus efficace. Le traitement consiste à placer une pièce à main sur la surface de la peau et à activer le laser.
Selon la description d‘un grand nombre de patients, chaque impulsion, fait l’effet d’un élastique claquant sur la peau.
Les lésions ou tatouage de plus petites dimensions requièrent moins d’impulsions : ceux de grandes dimensions en demandent d’avantage.
Tous les tatouages demandent des traitement multiples, ce qui implique plusieurs visites de la part du patient. Le système du laser est moins douloureux que certaines autres méthodes de traitement, et le temps de récupération est moindre.

Un traitement sans effet secondaire

Les systèmes laser réduisent considérablement la possibilité de formation de cicatrices ou de changements dans la texture de la peau.
Certains patients constateront une décoloration ou un rougissement temporaires de la peau autour de la zone traitée. Certains patients peuvent également constater que la peau devient plus claire ou pus foncée pendant les quelques mois qui suivent le traitement.
En règle générale le peau reprendra sa pigmentation normale. Il est important de suivre les recommandations du médecin traitant qui propose des soins cutanés adéquats consécutifs au traitement.

Varicosités

Minuscules « cheveux » rouges, bleutés ou violacés, visibles sur la peau, les varicosités ne sont pas une maladie, mais elles constituent souvent la première étape vers la formation de véritables varices.
Appelées à tort « capillaires éclatés », il s’agit en fait d’une simple dilatation des veinules de la peau, dont la tendance évolutive est l’aggravation progressive. Elles traduisent une fragilité de la circulation veineuse de retour.
Aujourd’hui leurs mécanismes de formation sont mieux compris et leurs traitements plus performants.

Ci-dessous une vidéo d’une séance de varicosités traitées au laser NdYag Long Pulse :

Qu’est-ce qu’une varicosité ?

La peau, constituée du derme et de l’épiderme, a une épaisseur d’environ 1mm. Dans le derme, chemine de petites veinules, invisibles à l’état naturel car d’un diamètre très fin (inférieur à 0,1mm). Lorsque ces veinules se dilatent au dessus de 0,1mm, elles deviennent visibles à travers la peau et forment ce que l’on appelle des varicosités ou télangiectasies.
Elles traduisent le début d’une mauvaise circulation veineuse, au même titre que des lourdeurs de jambe, des crampes la nuit, des impatiences dans les jambes, des fourmillements, des gonflements au niveau des pieds et des chevilles.
Il ne s’agit donc pas d’une simple disgrâce physique, car négligées, les varicosités s’étendent petit à petit et constituent souvent la partie visible de l’iceberg.
Lorsque les signes de mauvaise circulation veineuse débutent, la prévention est possible à condition de faire l’état des lieux par un bilan médical éventuellement associé à un examen échographique et Doppler.
Les varicosités ont elles toujours le même aspect ?

Elles sont très variables d’un individu à l’autre, par leur siège, leur couleur, ou leur forme.
Elles peuvent siéger à tous les niveaux du membre inférieur, cuisse, jambe ou pied.
De couleur rose pâle, rouge vif ou bleuté en fonction de leur profondeur et de la concentration en oxygène du sang veineux, elles peuvent être de forme variable :
– en éventail ou en étoile, centrées sur une petite veine bleue
d’alimentation.
– en tâche dense, fine, rouge, localisée
– en brindille, courtes, isolées, diffuses
– en larges nappes rouge vif

Comment se forment les varicosités ?

Des progrès décisifs ont été fait récemment permettant de mieux comprendre leur mécanisme d’apparition.

Jusqu’à présent, seules les biopsies de peau pouvaient renseigner sur leur fonctionnement. Au congrès national de phlébologie, qui s’est tenu cette année à Paris, le docteur Ph.Blanchemaison a présenté de nouvelles méthodes de visualisation des varicosités. Parmi celles-ci, l’échographie à haute fréquence, examen parfaitement inoffensif et indolore, permet de visualiser les veines d’alimentation responsables des varicosités visibles.

Les varicosités se forment toujours sur un terrain prédisposé (hérédité, hygiène de vie, alimentation, …).
Le plus souvent, elles sont alimentées par une veine sous-jacente, invisible, qui chemine dans la graisse et qui est elle-même dilatée.
Cette dilatation est la conséquence d’une fragilité de la paroi veineuse qui résiste mal à la pression des stations debout prolongées, des stations assises prolongées, des jambes croisées, …

Parfois, il peut s’agit d’un traumatisme local, par exemple les varicosités apparaissant après le choc d’une balle de tennis sur la cuisse. Elles peuvent également apparaître dans les suites d’un coup de soleil, ou après des strictions vestimentaires telles des chaussures de ski trop serrées à la cheville.
Nombreuses sont les femmes qui les voient apparaître par poussées lors d’un changement hormonal : puberté, grossesse, ménopause, traitement hormonal mal adapté.
La cellulite est elle-même génératrice de varicosités. Elle entraîne une difficulté de drainage du territoire cutané, favorisant les varicosités disséminées. Il existe enfin des varicosités déclenchées par des scléroses inadéquates ou par un stripping (chirurgie des varices).

Quelles sont en résumé les facteurs déclenchants ou aggravants ?

Dans tous les cas, les varicosités sont liées à une fragilité de la circulation veineuse de retour, qui entraîne une dilatation des veines. Le sang a tendance à mal retourner vers le coeur, à stagner au niveau des jambes, favorisant les lourdeurs, ou bien l’engorgement, ou bien la dilatation des veinules de la peau.
Plus fréquentes chez les femmes, l’évolution se fait par poussées, rythmée par les changements hormonaux; c’est à la grossesse ou à la ménopause que la plupart des femmes voient leurs jambes se dégrader.
De nombreux facteurs aggravants sont mis en cause : le tabac, les coups de soleil, les stations debout professionnelles, les compressions vestimentaires, les traumatismes directs, et certains traitements médicamenteux prolongés comme la cortisone.

Les hommes peuvent-ils avoir des varicosités ?

Les hommes sont touchés également mais beaucoup moins; on considère que seul un homme pour cinq femmes consulte pour ce motif.

Les problèmes de circulation veineuse, de même que la cellulite, sont sensibles aux taux d’hormones sanguines : les oestrogènes et la progestérone. Mais à l’inverse l’hormone masculine, la testostérone, peut être responsable de calvitie, dont heureusement les femmes sont protégées. A chacun ses soucis !
D’autre part, les hommes consultent souvent pour des problèmes veineux à un stade plus évolué : varices, eczéma variqueux, paraphlébite, ulcère de jambe. Le motif esthétique est moins fréquent chez eux, les varicosités étant masquées par le système pileux et les pantalons.
Ce qui fait tout l’intérêt de la plainte esthétique chez les femmes, c’est la possibilité d’un dépistage précoce de l’insuffisance veineuse et la mise en place des mesures de prévention pour éviter l’aggravation.

Comment traiter les varicosités ?

Les varicosités en elle-même ne donnent pas de complications. Ce qui est important, c’est de vérifier l’état de la circulation veineuse sous-jacente. S’il n’y a pas de plainte esthétique, on peut choisir de les conserver, à condition d’appliquer les mesures préventives s’il existe une atteinte sous-jacente.
En revanche, si on veut s’en débarrasser, de nombreuses méthodes ont été testées : la microsclérose qui reste le traitement le plus efficace, le laser, l’électrocoagulation, les dermabrasions, l’ozonothérapie, la cryothérapie, les microphlébectomies.

Quels lasers pour les varicosités ?

Nous utilisons au centre laser Bel Air le laser YAG long pulse pour traiter les varicosités.
Les caractéristiques de ce laser (1064nm) permettent de traiter au mieux les varicosités.
En général 2 séances espacées de 2 à 3 mois permettront d’améliorer sensiblement l’état veineux superficiel.

Equilibre alimentaire

Bien manger pour bien vivre, une devise universelle !

Mais bien manger et surtout manger équilibré est actuellement de plus en plus difficile.

Production de masse, pollution, désordre climatiques, pesticides etc… contribuent à appauvrir notre alimentation. A titre d’exemple pour obtenir la teneur en vitamine d’une orange de 1940, il faut 8 oranges de 2012 !!!

C’est pour cela qu’il devient indispensable de complémenter son alimentation en vitamines, minéraux, omega3 et antioxydants.

Ceci contribuera à améliorer votre état de forme, améliorera l’état de votre peau, vos capacités physiques en seront meilleures, votre sommeil sera également de meilleure qualité.

En fonction de vos besoins cette complémentation pourra être apportée sous forme de gélules ou comprimés, ou bien sous forme de substituts de repas.

Cela viendra par exemple remplacer votre petit-déjeuner si vous avez la fâcheuse habitude de partir au travail avec juste un café dans l’estomac.

Les produits avec lesquels nous travaillons présentant la particularité d’être cuisinables (exclusivité mondiale) vous pourrez aussi les incorporer à toute préparation culinaire afin d’apporter à vos repas l’équilibre nécessaire.
De nombreux exemples de recettes sont disponibles.

En cas de besoin d’amaigrissement, une utilisation plus intensive accompagnée de légumes verts et de poissons sera effectuée durant quelques jours.

Pour plus de renseignements cliquez ici

Amincissement

Perdre du poids est une demande de tous les jours, mais il n’existe de réponse miracle !!!

Chaque cas est différent, et il n’existe donc pas de traitement UNIQUE, mais une solution adaptée à votre cas vous sera proposée après un bilan lors de la consultation avec votre médecin.

Si l’excès de poids est globale, il faudra agir dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire, qui apportera plus qu’un simple régime.

Si l’excès de poids est localisé, des techniques agissant au niveau incriminé vous seront proposées :Coolsculpting, Lipolaser externe , Palpé-Roulé, Vacuum, Radiofréquence, etc…
techniques proposées seules ou en association selon votre cas.

Le rééquilibrage alimentaire pourra aussi servir dans ces cas là, car notre alimentation est toujours déficiente en omega3 , antioxydants , vitamines et minéraux, qui permettent une meilleure assimilation des aliments et au final de sentir en bien meilleure forme.

En résumé, si vous voulez mincir, venez nous voir en consultation, celle-ci est gratuite, et nous chercherons ensemble une solution adaptée à votre cas.

Cellulite

La cellulite est une hypertrophie du tissu adipeux, c’est à dire des cellules graisseuses qui gonflent exagérément dans certaines zones du corps (en particulier le bas du corps chez la femme).
Minces, rondes, oisives, sportives, peu de femmes y échappent.
Cette hypertrophie est due à un processus de stockage trop important par rapport au processus de déstockage dans ces cellules graisseuses.
Les vaisseaux sanguins et lymphatiques sont alors comprimés et ne parviennent plus à drainer l’eau et les toxines convenablement. L’hypertrophie des cellules graisseuses et l’infiltration œdémateuse qui en résultent donnent alors à l’épiderme le fameux aspect peau d’orange tant redouté !

Mais dans le langage courant le terme « cellulite » désigne aussi les excès graisseux localisés, typiquement au niveau de la culotte de cheval, de l’intérieur des cuisses ou des genoux et du tour de taille. D’ailleurs ces excès graisseux localisés sont la plupart du temps associés à un aspect « peau d’orange ».

Il existe différentes méthodes pour combattre « ces cellulites ».

  • Le Coolsculpting®, technique révolutionnaire de traitement de la cellulite par le froid.

Pinch_Male_Love_Handles (Large)

Avantages :

Destruction définitive des cellules graisseuses
Pas de retour d’excès graisseux dans la zone traitée
Une seule séance d’une heure par zone
Aucun effet secondaire

Inconvénients :

Certaines zones ne sont pas encore traitables (culottes de cheval)
Pas adaptée aux gros excès graisseux

Méthode permettant non pas une destruction mais une vidange des cellules graisseuses par action d’un rayonnement laser basse intensité appliqué directement sur la peau.

Avantages

Aucun effet secondaire, traitement totalement indolore
Résultat progressif et rapide (8 séances en 4 semaines)
Respect de la physiologie cellulaire
Résultat durable à poids stable
Action visible sur la qualité de la peau et l’aspect peau d’orange

Inconvénients

Résultat parfois plus difficile sur les graisses indurées et/ou fibrosées.

  • La plus connue et la plus radicale est bien entendu la Liposuccion ou Lipoaspiration.

Avantages :

Destruction définitive des cellules graisseuses
Pas de retour d’excès graisseux dans la zone traitée (sauf tour de taille si reprise de poids…)

Inconvénients :

Suites longues et douloureuses (Hématomes, Œdème, port du panty 1 mois)
Risques opératoires
Effets secondaires possibles : effet de vagues etc…
Pas d’action sur la peau d’orange

Seule autre méthode entrainant une destruction définitive des cellules graisseuses

Avantages :

Destruction définitive des cellules graisseuses
Pas de retour d’excès graisseux dans la zone traitée (sauf tour de taille si reprise de poids…)
Sous anesthésie locale
Action de remise en tension de la peau

Inconvénients :

Suites parfois longues et douloureuses (Hématomes, Œdème, port du panty 1 mois)
Peu d’action sur la peau d’orange

 

  • Autres méthodes (liste non exhaustive)

  • Lipocavitation : Utilisation d’ultrasons focalisés
  • Lipomodelage : massage et palper rouler, apportant surtout une bonne action sur l’aspect peau d’orange

 

Les différents traitements proposés par notre équipe:

– Coolsculpting®

– Lipolyse Laser interne ou externe (Lipo2M®)

– Palpé-Roulé

– Laser diode

– Vacuum

Ces différents traitements pourront être combinés selon votre cas.

Un régime, ou plutôt un rééquilibrage alimentaire vous sera également proposé pour potentialiser les résultats.

 

Vergetures

Les vergetures sont dues à une rupture des fibres collagènes et élastiques à cause d’un étirement trop rapide et trop brutal de la peau.
La peau a un certain degré d’élasticité et elle est soumise dans ces cas à une extension dépassant ses limites. Apparaissent alors les vergetures qui correspondent à des ruptures des fibres profondes de la peau (fibres collagènes et fibres élastiques).

Comment traiter les vergetures ?

Le traitement des vergetures est très difficile. Certains auteurs pensent qu’un traitement des vergetures récentes et encore rosées, par les lasers vasculaires, permet de les éradiquer.

Quand les vergetures sont blanches il faut alors essayer de relancer la fabrication de fibres collagènes et ainsi raffermir la peau.

Quoi qu’il en soit il est illusoire de prétendre les supprimer.
Tout au mieux une amélioration de 30 à 70% de l’aspect des vergetures pourra être espéré.

Les protocoles

Selon le type et la localisation des vergetures nous pourront utiliser différents types de traitement :

– Luminothérapie par LED : 15 séances à raison de 2 par semaine. C’est actuellement le traitement le plus prometteur avec parfois des résultants surprenants. De plus le traitement est totalement indolore et sans aucun effet secondaire.

Radiofréquence

Laser Fraxel 1540nm : 5 à 8 séances espacées de 3 semaines. Plutôt utilisé sur les vergetures larges.

Carboxythérapie: 6 séances espacées de 2 semaines puis 6 espacées de 6 semaines.

Le choix de la technique sera fait ensemble en vous exposant les différents avantages et inconvénients de chacune des techniques, en fonction de l’aspect de vos vergetures.

Actuellement le protocole Radiofréquence + LED est le plus souvent utilisé.

Quoi qu’il en soit, plus vous les traiterez tôt, meilleurs seront les résultats.