Archives pour l'étiquette cellulite

traitement de la cellulite par onde de choc

Ondes de choc

Les ondes de choc permettent de traiter l’aspect « peau d’orange » typique de la cellulite, en ayant une action défibrosante et drainante.

traitement de la cellulite par onde de choc

traitement de la cellulite par onde de choc

Dans la plupart des cas nous associerons les ondes de choc à d’autres traitement afin d’avoir une action complète sur la cellulite.

Différents protocoles pourront effectivement vous être proposés selon votre cas, associant au choix, ondes de choc, lipo2M, cryowave, coolsculpting, pressothérapie.

Votre séance de Coolsculpting®

La séance débutera par le traçage de la zone à traiter, à l’aide des gabarits.

Une fois le traçage fait, un gel sera posé sur la peau puis l’applicateur viendra aspirer la graisse, avant de déclencher le processus de refroidissement.

Male-CloseUpTreatment-CoolCore-Medium

Il vous faudra alors patienter tranquillement allongée durant 1 heure avec un bon magazine, puis l’applicateur sera retiré.

Après quelques minutes de massage de la zone traitée,  vous ressentirez des picotements plus ou moins désagréables témoins de la revascularisation de la zone.

Vous pourrez alors repartir vaquez à vos occupations et voir progressivement votre corps s’affiner dans la zone traitée.

Le résultat final sera visible à 8 semaines.

Pourquoi Coolsculpting®

Parce que nous avons tous un petit bourrelet à faire disparaitre.

Parce que nous voulons tous garder un corps svelte et agréable à regarder.

Parce que nous avons tous peur des aiguilles.

Parce que nous avons tous peur des anesthésies.

pinch_male_love_handles-large-1038x576

Parce que nous voulons tous avoir le meilleur résultat avec le moins d’effort.

Parce que nous en avons tous révé.

Parce que Zeltiq l’a fait .

Parce que c’est enfin une réalité, les résultats de la liposuccion sans les contraintes.

Radiofréquence

Dans le traitement du relâchement cutané, le remodelage non-ablatif des tissus par radiofréquence (RF) est une technique récemment introduite dans la pratique de la médecine anti-âge et qui s’est avérée être une alternative valide aux technologies laser non-ablatives déjà présentes sur le marché. Comme son nom l’indique, l’énergie de la radiofréquence est fournie par des ondes radio caractérisées par une fréquence mesurée en Hz.

Les dispositifs de radiofréquence peuvent être divisés en trois catégories : les systèmes monopolaires, bipolaires ou tripolaires. La différence entre eux réside dans la configuration des électrodes appliquées sur la peau, avec des répercussions importantes sur la façon dont l’énergie est véhiculée dans la peau et les tissus sous-jacents.

Historiquement, les premiers dispositifs de RF sont les unipolaires, dont le plus connu est le Thermage®. Les plus répandus sont aujourd’hui les dispositifs bi ou tripolaires, qui offrent une plus grande sécurité d’utilisation (moins de risque de brulure). Le Docteur Ripault utilise des technologies de RadioFréquence bi-polaires et tri-polaires selon la zone à traiter..

En pratique, ces appareils permettent de chauffer le derme plus ou moins profondément, plus ou moins fort, afin de stimuler les fibroblastes (pour qu’ils fabriquent les composants fibrillaires du derme, tissu de soutien de la peau), et de contracter le collagène déjà présent, ce qui donne un effet tenseur immédiat.

La durée d’une séance dépend de la surface à traiter. La séance est quasiment indolore et le patient ressent des picotements durant le passage des ondes électriques avec élévation progressive de la chaleur ressentie et de la rougeur cutanée qui sera le critère d’efficacité.

Ces légères rougeurs disparaîtront en l’espace de quelques minutes.

Les résultats sont visibles après trois ou quatre séances espacées d’une semaine. Un protocole de huit séances minimum est à prévoir pour aboutir à des résultats satisfaisants. Les résultats sont durables. Il convient toutefois de les maintenir en s’adonnant à une séance de traitement par radiofréquence tous les 2 à 4 mois. Le traitement par radiofréquence s’adresse à toutes les personnes ayant des problèmes de relâchement cutané ou de cellulite. Il est également conseillé à tous ceux désirant atténuer les signes du temps.

La radiofréquence est très souvent intégrée à des protocoles globaux de soins de la peau associant suivant les cas, LED, Peeling , Microneedling, IPL etc…

Elle est également utilisée dans le Lipo2M pour le traitement de la cellulite et des excès graisseux localisés.

Varicosités

Minuscules « cheveux » rouges, bleutés ou violacés, visibles sur la peau, les varicosités ne sont pas une maladie, mais elles constituent souvent la première étape vers la formation de véritables varices.
Appelées à tort « capillaires éclatés », il s’agit en fait d’une simple dilatation des veinules de la peau, dont la tendance évolutive est l’aggravation progressive. Elles traduisent une fragilité de la circulation veineuse de retour.
Aujourd’hui leurs mécanismes de formation sont mieux compris et leurs traitements plus performants.

Ci-dessous une vidéo d’une séance de varicosités traitées au laser NdYag Long Pulse :

Qu’est-ce qu’une varicosité ?

La peau, constituée du derme et de l’épiderme, a une épaisseur d’environ 1mm. Dans le derme, chemine de petites veinules, invisibles à l’état naturel car d’un diamètre très fin (inférieur à 0,1mm). Lorsque ces veinules se dilatent au dessus de 0,1mm, elles deviennent visibles à travers la peau et forment ce que l’on appelle des varicosités ou télangiectasies.
Elles traduisent le début d’une mauvaise circulation veineuse, au même titre que des lourdeurs de jambe, des crampes la nuit, des impatiences dans les jambes, des fourmillements, des gonflements au niveau des pieds et des chevilles.
Il ne s’agit donc pas d’une simple disgrâce physique, car négligées, les varicosités s’étendent petit à petit et constituent souvent la partie visible de l’iceberg.
Lorsque les signes de mauvaise circulation veineuse débutent, la prévention est possible à condition de faire l’état des lieux par un bilan médical éventuellement associé à un examen échographique et Doppler.
Les varicosités ont elles toujours le même aspect ?

Elles sont très variables d’un individu à l’autre, par leur siège, leur couleur, ou leur forme.
Elles peuvent siéger à tous les niveaux du membre inférieur, cuisse, jambe ou pied.
De couleur rose pâle, rouge vif ou bleuté en fonction de leur profondeur et de la concentration en oxygène du sang veineux, elles peuvent être de forme variable :
– en éventail ou en étoile, centrées sur une petite veine bleue
d’alimentation.
– en tâche dense, fine, rouge, localisée
– en brindille, courtes, isolées, diffuses
– en larges nappes rouge vif

Comment se forment les varicosités ?

Des progrès décisifs ont été fait récemment permettant de mieux comprendre leur mécanisme d’apparition.

Jusqu’à présent, seules les biopsies de peau pouvaient renseigner sur leur fonctionnement. Au congrès national de phlébologie, qui s’est tenu cette année à Paris, le docteur Ph.Blanchemaison a présenté de nouvelles méthodes de visualisation des varicosités. Parmi celles-ci, l’échographie à haute fréquence, examen parfaitement inoffensif et indolore, permet de visualiser les veines d’alimentation responsables des varicosités visibles.

Les varicosités se forment toujours sur un terrain prédisposé (hérédité, hygiène de vie, alimentation, …).
Le plus souvent, elles sont alimentées par une veine sous-jacente, invisible, qui chemine dans la graisse et qui est elle-même dilatée.
Cette dilatation est la conséquence d’une fragilité de la paroi veineuse qui résiste mal à la pression des stations debout prolongées, des stations assises prolongées, des jambes croisées, …

Parfois, il peut s’agit d’un traumatisme local, par exemple les varicosités apparaissant après le choc d’une balle de tennis sur la cuisse. Elles peuvent également apparaître dans les suites d’un coup de soleil, ou après des strictions vestimentaires telles des chaussures de ski trop serrées à la cheville.
Nombreuses sont les femmes qui les voient apparaître par poussées lors d’un changement hormonal : puberté, grossesse, ménopause, traitement hormonal mal adapté.
La cellulite est elle-même génératrice de varicosités. Elle entraîne une difficulté de drainage du territoire cutané, favorisant les varicosités disséminées. Il existe enfin des varicosités déclenchées par des scléroses inadéquates ou par un stripping (chirurgie des varices).

Quelles sont en résumé les facteurs déclenchants ou aggravants ?

Dans tous les cas, les varicosités sont liées à une fragilité de la circulation veineuse de retour, qui entraîne une dilatation des veines. Le sang a tendance à mal retourner vers le coeur, à stagner au niveau des jambes, favorisant les lourdeurs, ou bien l’engorgement, ou bien la dilatation des veinules de la peau.
Plus fréquentes chez les femmes, l’évolution se fait par poussées, rythmée par les changements hormonaux; c’est à la grossesse ou à la ménopause que la plupart des femmes voient leurs jambes se dégrader.
De nombreux facteurs aggravants sont mis en cause : le tabac, les coups de soleil, les stations debout professionnelles, les compressions vestimentaires, les traumatismes directs, et certains traitements médicamenteux prolongés comme la cortisone.

Les hommes peuvent-ils avoir des varicosités ?

Les hommes sont touchés également mais beaucoup moins; on considère que seul un homme pour cinq femmes consulte pour ce motif.

Les problèmes de circulation veineuse, de même que la cellulite, sont sensibles aux taux d’hormones sanguines : les oestrogènes et la progestérone. Mais à l’inverse l’hormone masculine, la testostérone, peut être responsable de calvitie, dont heureusement les femmes sont protégées. A chacun ses soucis !
D’autre part, les hommes consultent souvent pour des problèmes veineux à un stade plus évolué : varices, eczéma variqueux, paraphlébite, ulcère de jambe. Le motif esthétique est moins fréquent chez eux, les varicosités étant masquées par le système pileux et les pantalons.
Ce qui fait tout l’intérêt de la plainte esthétique chez les femmes, c’est la possibilité d’un dépistage précoce de l’insuffisance veineuse et la mise en place des mesures de prévention pour éviter l’aggravation.

Comment traiter les varicosités ?

Les varicosités en elle-même ne donnent pas de complications. Ce qui est important, c’est de vérifier l’état de la circulation veineuse sous-jacente. S’il n’y a pas de plainte esthétique, on peut choisir de les conserver, à condition d’appliquer les mesures préventives s’il existe une atteinte sous-jacente.
En revanche, si on veut s’en débarrasser, de nombreuses méthodes ont été testées : la microsclérose qui reste le traitement le plus efficace, le laser, l’électrocoagulation, les dermabrasions, l’ozonothérapie, la cryothérapie, les microphlébectomies.

Quels lasers pour les varicosités ?

Nous utilisons au centre laser Bel Air le laser YAG long pulse pour traiter les varicosités.
Les caractéristiques de ce laser (1064nm) permettent de traiter au mieux les varicosités.
En général 2 séances espacées de 2 à 3 mois permettront d’améliorer sensiblement l’état veineux superficiel.

pinch_male_love_handles-large-1038x576

CoolSculpting®

CoolSculpting® est la méthode non chirurgicale et naturelle la plus récente et la plus innovante pour perdre rapidement les rondeurs et bourrelets disgracieux que forment les graisses tenaces.
coolsculpting-logo

Ce n’est pas pour rien qu’on les appelle « graisses tenaces ». Quoi que vous fassiez, c’est-à-dire manger sainement et pratiquer une activité physique régulière, il est quasiment impossible de vous débarrasser de cette graisse indésirable. Soit vous faites avec, soit vous envisagez la chirurgie. À notre avis, le scalpel n’est pas la bonne solution. C’est pour cela que nous avons mis au point CoolSculpting®.

Les détails: 

développé par des chercheurs de Harvard, notre procédure unique, brevetée et cliniquement prouvée provoque la destruction des cellules graisseuses par le froid sans altérer la peau. Il n’y a pas de scalpel ni d’aiguilles. Pas de laser non plus. Après votre traitement vous reprenez le cours de votre journée.

coolsculpting-mecanisme

Classiquement, vous constaterez une réduction notable de la couche graisseuse sur la zone traitée après la première consultation. Vous pourrez perdre encore davantage au cours de sessions suivantes si votre médecin et vous le jugez nécessaire.  Qu’est-ce que ça signifie ? Simplement enfilés, vos vêtements vous vont mieux. Vous avez un meilleur look. Les cellules graisseuses sont éliminées naturellement par votre organisme pendant les mois suivants, vous permettant de vous sentir vous même à nouveau. C’est une méthode non chirurgicale, validée médicalement avec laquelle il n’y a généralement aucune éviction sociale – à moins que vous ne considériez le fait de lire un livre ou vos emails pendant la procédure comme un désagrément ! De plus, il n’y a aucune pilule ou autre supplémentation et vos résultats resteront stables aussi longtemps que vous maintiendrez votre poids avec un régime équilibré et un peu d’exercice.

Pourquoi Coolsculpting ?

Déroulement d’une séance

Photos de résultats

Tarifs :

500 € TTC par applicateur

Ex :

  • Poignée d’amour bilatérale 1000€
  • Petit ventre 500€
  • Ventre plus large 1000€

Les devis ne pourront être faits qu’après examen de la ou des zones à traiter et mise en place des gabarits permettant de déterminer le nombre d’applicateurs à utiliser.

Les paiements échelonnés sont possibles.

La lipolyse laser

La cellulite est une hypertrophie du tissu adipeux, c’est à dire des cellules graisseuses qui gonflent exagérément dans certaines zones du corps (en particulier le bas du corps chez la femme).
Cette hypertrophie est due à un processus de stockage trop important par rapport au processus de déstockage dans ces cellules graisseuses.

Il existe différentes méthodes pour combattre cette cellulite, dont le dernier ayant prouvé son efficacité quant à la destruction définitive des cellules graisseuses est la lipolyse laser.

Le début du traitement consistera en une injection de sérum physiologique additionné de xylocaïne à visée anesthésiante, puis palper rouler et ensuite on procédera au passage de la fibre laser à diode dans la masse graisseuse.

Le laser va chauffer la graisse pour la détruire. Ce produit de destruction sera en partie évacué lors de l’acte, par écoulement, et sera ensuite considéré par votre organisme comme un corps étranger et sera donc éliminé par les voies naturelles.

Le résultat final sera visible dans les 3 à 6 mois suivant le traitement.

L’autre avantage de la lipolyse laser est d’apporter une rétractation cutané par l’action de chauffage effectué sur le derme.

Dans de nombreuses indications nous préférerons la nouvelle technique Lipo2M®, lipolaser externe, apportant des résultats probants sans destruction graisseuse ni pénétration intragraisseuse, ou bien encore le Coolsculpting méthode de destruction de la graisse par le froid.

NB depuis le Décret n° 2011-382 du 11 avril 2011 relatif à l’interdiction de la pratique d’actes de lyse adipocytaire à visée esthétique, La lipolyse Laser sans aspiration fait partie des techniques proscrites.
(la technique du laser transcutané avec aspiration est une technique chirurgicale autorisée mais réservée au chirurgien et pratiquée dans les conditions définies dans le code de la santé publique pour les interventions de chirurgie esthétique, L6322-1 et suivants)

Lipo2M, la double révolution minceur

Lipo2M est un appareil de nouvelle génération ayant une action spectaculaire sur la silhouette avec une perte de 4 en 8 cms de tour de taille en 8 séances !!!

Il s’agit d’une alternative sérieuse à la lipoaspiration, sans aucune douleur ni effet secondaire …autant dire une révolution !!!!

Lipo2M agit par lipolyse laser externe, en vidangeant les cellules graisseuses par l’action des LEDS à 650nm.

lipo2m Largeur 500px v1

Déroulement des séances :

  • Après avoir ciblé la zone à traiter, des « pads » émettant une lumière LED de basse intensité y seront appliqués durant 20 à 30mn. Vous ressentirez alors une chaleur douce apaisant et vous pourrez même faire une petite sieste durant la séance.
  • Vous devrez ensuite effectuez 30 mn de sport doux dans les 12 heures suivantes afin de « consommer » les acides gras sortis de vos cellules graisseuses durant la séance.
  • 8 à 10 séances seront effectuées au rythme de 2 par semaine

Vous verrez alors une perte de cm après chaque séance.

Pour y associer une perte de poids lente et sûre, nous vous proposerons un mois de rééquilibrage alimentaire compris dans le tarif du traitement.

Tarifs :

  • Une séance Lipo2M® : 90€ TTC
  • Cure Silhouette 8 séances Lipo2M® : 690€ TTC
  • Cure Équilibre 8 séances Lipo2M® + 1 mois de produits de rééquilibrage alimentaire :
    940€ TTC avec 2 séances d’entretien Lipo2M® offertes dans les 6 mois suivants.
  • Au delà de 8 séances, chaque séance supplémentaire sera facturée 70€.

Cette cure équilibre est dans la majeure partie des cas celle qui vous sera conseillée, car alliant les deux M du concept Lipo2M® : une Machine, une Méthode pour Mincir et Maigrir !

Venez essayer Lipo2M® la double révolution minceur, véritable alternative à la liposuccion.

Site Lipo2M®

lipo2m Carre v1