Archives pour l'étiquette couperose

Nouveau : Laser YAG pour épiler vos peaux même bronzées et traiter vos varicosités.

Le cabinet vient de s’équiper d’un laser YAG.

Avec ce laser nous pourrons faire votre épilation quelque soit votre type de peau et quelque soit la saison :

Peau noire ? Peau bronzée ?

C’est possible !!!!

Pour les peaux claires nous continuerons à utiliser la lumoère pulsée sur les grandes zones pour une plus grande rapidité, par contre pour les zones plus petites : sourcils, maillot intégral, nous pourrons aussi utiliser le laser YAG pour une plus grande précision.

Les tarifs restent les mêmes quelque soit le laser utilisé.

Le laser YAG va aussi nous permettre de traiter vos varicosités.

IPL ou Lampe Flash ou Lumière Pulsée

Ces 3 termes : IPL, Lampe Flash ou Lumière Pulsée désignent la même technologie.

Comme le laser, la lampe flash, émet une lumière qui est absorbée par différentes cibles de la peau, appelées chromophores. Le faisceau lumineux constitué de photons  est responsable d’une augmentation brutale de la chaleur qui va déclencher la destruction de la cible. Celle-ci peut être la mélanine du poil ou de la tache brune, l’hémoglobine des taches rouges rubis ou la couperose.

« Les traitements par lumière pulsée sont non agressifs, progressifs, quasi indolores et totalement sécurisés.
« 

La chaleur déclenche une stimulation du collagène qui va entrainer une photoréjuvénation ou photorajeunissement responsable à moyen terme d’une restauration de l’éclat de la peau, d’une amélioration de la tonicité et de la souplesse cutanée.

APPLICATIONS
La lumière intense pulsée médicale permet de nombreuses applications :

▪ L’épilation
▪ Les taches pigmentaires, lentigos solaires,
▪ Certaines taches vasculaires, couperose
▪ Certaines ridules, photoréjuvénation
Acné
Teint terne

Cette technique doit-être impérativement réalisée dans un cadre médical. En effet, elle nécessite un diagnostic médical, l’élimination des contre-indications et une connaissance précise des lasers et des paramètres de réglage.

La séance doit être effectuée en dehors de tout bronzage, et par ailleurs, il est préférable d’éviter d’exposer au soleil la zone traitée par la lumière intense pulsée pendant au moins deux semaines après la séance afin d’éviter la survenue de taches pigmentaires.

Enfin, au moment de l’émission de lumière, on perçoit une sensation désagréable, semblable au pincement d’un élastique. C’est pourquoi, une crème anesthésiante peut être appliquée sur la peau si désirée, mais n’est pas requise dans la majorité des cas. Bien qu’il puisse apparaître une rougeur sur la zone traitée, il est parfaitement possible de  reprendre ses activités le jour même (aucune éviction sociale).
Dans le cas du traitement des tâches pigmentaires, celles-ci vont noircir dans les 24 heures et disparaitront en une semaine. Un maquillage un peu plus poussé qu’habituellement (par ex Dermablend de Vichy) permettra de vaquer à ses occupations habituelles

Couperose

La couperose est une maladie de toute une vie

mais les différents traitements médicaux disponibles peuvent en supprimer les symptômes, surtout si on y a recours au stade précoce de la maladie.D’où l’importance de consulter tôt. Le cas échéant, la couperose risque de s’aggraver et de causer des ravages permanents au visage.

La couperose est liée à de multiples facteurs tels que :
peau irritable, mauvaise circulation, agression par les intempéries ou la pollution, alcool, émotivité, tabac, etc…

Les traitement Laser, visent à faire disparaître l’aspect inesthétique de la couperose et évitent l’aggravation de celle ci. Il faut tout de même comprendre que les causes toujours présentes feront, à terme, revenir les rougeurs, mais un traitement d’entretien ponctuel tous les 1 à 2 ans, voire plus peut suffire à préserver le résultat.

La couperose est une affection cutanée chronique et évolutive causant inflammation et rougeur dans le visage.
Les joues et le nez sont habituellement les premiers à prendre un teint empourpré, suivis du front et du menton.
La couperose peut toucher toute personne âgée de 20 à 70 ans, mais les adultes de 30 à 50 ans ayant le teint clair et dont la peau a tendance à rougir facilement sont plus souvent affectés.
Les femmes y sont plus sujettes que les hommes mais ces derniers sont plus enclins à développer un rhinophyma, un trouble qui se caractérise par un nez rouge, enflé et bosselé et qui est secondaire à une acné rosacée non traitée. Il nécessite une correction chirurgicale.

Environ 15 % de la population souffre de couperose.

Le traitement va consister en des impulsions lumineuses qui vont entraîner des sensations de chaleur, un rougissement, des ecchymoses ou un oedème temporaires, atténuées par des compresses de glace et une crème immédiatement après la séance. Le nombre de séances dépend de l’état des vaisseaux, généralement de 3 à 4 séances environ.

Le traitement de la couperose

La lumière du Laser pénètre la surface de la peau sur quelques millimètres de profondeur. La lumière se convertit en chaleur et cette conversion se fait sélectivement dans les tissus contenant des pigments absorbants. Dans le traitement des taches rouges par Laser, le flash lumineux de ce laser est absorbé par le pigment rouge de l’hémoglobine ce qui va permettre de coaguler la paroi de ces micro-lésions vasculaires.

Les appareils utilisés pour traiter la couperose pourront être, la lampe flash (IPL), le laser KTP ou le laser NdYag.
En fonction de votre état vasculaire et cutané le médecin choisira le type de laser le plus approprié.

Une sensation de chaleur et un érythème apparaissent lors du traitement, suivi éventuellement par un œdème ou des petites ecchymoses passagères qui se résorbent en quelques jours, n’empêchant pas les activités professionnelles.
Le maquillage pour masquer ces désagréments temporaires est autorisé.

Plusieurs séances peuvent être nécessaires en fonction de la pathologie à traiter et en fonction de l’état des vaisseaux. En général trois à quatre séances suffisent. Une séance d’entretien annuelle peut parfois s’avérer utile.

Précaution : La personne traitée ne doit pas être bronzée lors des séances et ne doit pas s’exposer au soleil sur la zone traitée dans le mois qui suit le traitement.