Archives pour l'étiquette ridules

Peeling Phen-TCA

LE PEELING « PHEN-TCA » ALTERNATIVE AU PHENOL ?

Le peeling profond au phénol type « Exopeel » est actuellement pour moi le meilleur traitement des peaux abimées et fripées, avec un rajeunissement de 10 à 15 ans en 10 jours !!

Mais tout le monde n’est pas prêt à affronter les rougeurs durant 3 mois et il s’agit d’un peeling qui peut faire peur aux candidats malgré son rapport bénéfices sur risques exceptionnel.

On nous demande souvent alors si un peeling TCA 30% ne peut pas donner le même type de résultats ? Et nous savons tous que ce n’est pas le cas, le TCA 30 donnant d’excellents résultats en terme de qualité de peau, d’éclat, de traitement des tâches, mais les rides ne sont pas supprimées.

Il existe maintenant l’alternative du peeling moyen-profond « Phen-Tca ».

Le TCA dosé à 20% est un acide qui compose le peeling moyen, le phénol dosé à 10% lui est utilisé pour les peelings profonds …

L’association des deux est osée mais détonante, et sans atteindre les résultats d’un « Exopeel » nous aurons une nette améliorations de tous les signes de dégradation cutanée : ridules moyennes, élasticité, taches etc…

Le protocole consiste à appliquer la solution sur l’ensemble de la zone à traiter, ça chauffe et picote légèrement… (dés que le peeling a séché car le phénol anesthésie la zone traitée ) puis un masque et la LED pour booster la régénération de la peau.
La peau brunit, se fripe puis desquame les jours suivant avec une éviction sociale de quelque jours (compter une petite semaine).

Une séance séance suffit pour entraîner une rénovation de l’épiderme et stimuler en même temps l’activité des fibroblastes pour réorganiser les fibres de collagène et d’élastine, ce qui améliore les qualités physiologiques et mécaniques de la peau. Dans un même temps la desquamation est stimulée, pour augmenter la perméabilité de la membrane cellulaire.

Le résultat est progressif, avec un accroissement de l’élasticité et de la régénération de la peau sur le long terme …

Une séance par an pourra être programmée pour un résultat renouvelé.

Comme pour tous les peelings moyens et profonds, pas d’exposition solaire et protection SPF 50 !

Tarif : 500€ HT soit 600€ TTC

Glytone®

Glytone® est un acide hyaluronique réticulé utilisé par nos soins dans le comblement des rides et la restitution de volumes.

La gamme injectable Glytone® se décline en 4 produits :

– Glytone® 2, acide hyaluronique assez fluide utilisé pour les fines ridules et les lèvres

– Glytone® 3, acide hyaluronique de viscosité moyenne, utilisé pour les rides profonds, type sillons naso-géniens, pour certains volumes (cernes) et aussi les levres plus charnues.

– Glytone® 4, acide hyaluronique épais pour les volumes des joues, des pommettes, des tempes ou des sillons profonds

Enfin Glytone® 1, acide hyaluronique non réticulé utilisé en mésolift

Taches brunes

LE TRAITEMENT DES TACHES BRUNES

Les taches brunes sont occasionnées par l’exposition solaire et le vieillissement cutané.

On les retrouve préférentiellement sur le visage, le décolleté et les mains.

Le traitement le plus adapté est actuellement la lampe flash.

taches brunes

La lumière intense pulsée émise sera absorbée en priorité par les taches qui en quelques jours vont devenir marron foncé puis vont s’éliminer par un « pelage » microscopique.

Certaines taches pourront également être traitées par un peeling à l’acide glycolique associé à des substances dépigmentantes ou par un peeling au TCA.

Sur des taches rebelles nous pourrons utiliser le laser CO² ou le laser YAG QSWITCHED.

En cas de peau très abimée, associant taches et ridules et/ relâchement , nous pourrons également proposer un Exopeel® pour un traitement radical.

Peelings

Le principe du peeling est de faire peler la peau de tout ou partie du visage par simple application de produit acide. Le but est ici de déclencher une desquamation plus ou moins profonde de tout ou partie du visage, du décolleté ou encore du dos des mains. Cette desquamation est déclenchée par l’application de substance acides (masques ou lotions) qui vont détruire les cellules superficielles de la peau. La profondeur d’action est contrôlée par le médecin suivant le type et la concentration des produits utilisés. Ainsi la desquamation peut être très légère (semblable à l’effet d’un coup de soleil) avec de fines pellicules de peau transparentes qui vont peler dans les jours qui suivent. Elle peut aussi aller jusqu’aux croûtes brunes avec des peelings puissants, s’il s’agit par exemple de réduire des cicatrices d’acné ou des rides profondes.

On peut classer ainsi les peelings en trois catégories :

peelings doux : les suites sont très simples : légère desquamation transparente de 2 à 4 jours. Ils permettent d’obtenir un « coup d’éclat » du visage, d’éclaircir le teint et d’éliminer ou atténuer les tâches brunes, de lisser la peau. Il faut généralement effectuer 2 à 5 séances.On utilise ici l’acide glycolique et les acides de fruits

peelings moyens : la peau pèle 5 à 6 jours, après avoir bruni dès le 2e ou 3e jour; les squames brunes restent fines et sèches, la peau qui apparaît est légèrement rosée. On peut traiter ainsi des taches plus tenaces, de fines ridules, et lisser la peau du visage en obtenant une peau neuve, généralement en une seule séance.On utilise la résorcine et le TCA . Le TCA pourra être utilisé en peeling leger , moyen ou profond suivant sa concentration et son temps d’application.

peelings forts : nous utilisons Exopeel, peeling au phénol aux résultats spectaculaires. Exopeel est une technique intelligente de restructuration de la peau.
En effet avec le temps, les fibres de collagène et d’élastine se distendent et se cassent et petit à petit la peau perd de son élasticité, de sa densité et se ride profondément. Aujourd’hui plusieurs centaines de milliers de médecins, surtout des Dermatologues, ont été formés à la méthode Exopeel afin d’offrir aux femmes et aux hommes qui le souhaitent une complète régénération de la peau.
Le concept consiste en l’application d’une méthode qui va permettre à la peau de se restructurer pendant 1 semaine sous un masque de poudre jaune. Pendant cette semaine, tous les mécanismes naturels de stimulation et réparation de la peau vont être activés et l’intégralité des fibres de collagène et d’élastines présentes à la base du derme vont se régénérer.
Ainsi restructurée et renouvelée, la peau est plus dense, plus lisse et surtout plus jeune et sans tache.
L’acte se déroule au cabinet médical ou clinique sous anesthésie locale ou crème anesthésiante. L’acte dure environ 1heure et vous quittez votre médecin avec un masque occlusif que vous garderez 24h. Pendant ce temps, les mouvements de votre visage seront réduits. Le lendemain, le médecin retirera le masque et appliquera une poudre régénérante que vous devrez garder 7 jours. Cette poudre, de couleur jaune, va permettre à votre peau de se restructurer en profondeur. Le retrait du masque de poudre a lieu le 7eme jour chez votre médecin.
Il faut prévoir environ 1 semaine de gène sociale avant de retrouver votre nouvelle peau toute lisse et rosée.
Cette méthode est pratiquée en France depuis 15 ans et depuis plus de 30 ans aux Etats Unis ou à travers le monde.

Les résultats :

Les peelings doux donnent un « coup d’éclat » au visage, ils affinent le grain de peau. S’ils sont répétés, ils peuvent aussi atténuer les ridules fines. L’autre alternative est le photorajeunissement.

Les peelings moyens gomment les rides fines et relissent la peau. Ils sont particulièrement intéressants pour les zones du tour de bouche ou tour des yeux.

L’Exopeel va aboutir à un effet « lifting » spectaculaire et reconstruire une nouvelle peau vierge de rides.

Un peeling moyen peut se faire tous les 1 à 5 ans. Le peeling doux peut se faire à tout moment, en général une à deux fois par an.

Tarifs:

selon le type de peelings et la surface à traiter le tarif pourra varier de 100 € (ht) pour un peeling doux à 3500 € (hors taxes) pour un peeling phénol de tout le visage.

PHOTORAJEUNISSEMENT PAR LUMIERE PULSEE PAR LE DOCTEUR RIPAULT.

Photorajeunissement

La photoréjuvénation , au delà des avantages immédiats esthétiques qui resserrent le grain et débarrassent la peau des taches brunes, des zones rouges, voire des fines ridules qui signent le vieillissement en cours, ( accéléré par l’ensoleillement … +++ )… Cette photoréjuvénation donc, ( au LASER : NdYag , TITAN, Fraxel ou à la lumière intense pulsée ( I.P.L. ) est aussi un « investissement » dans le temps.

En effet, le traitement , bien conduit, amènera la peau à fabriquer depuis la profondeur du derme un contingent de fibres nouvelles (du collagène et de l’acide hyaluronique) qui « rematelasseront » le tissu cutané et lui permettront un vieillissement plus lent .

Et même, si le traitement est pratiqué avant l’âge de 43 ans, il y aura aussi une production d’élastine, ce qui n’en rendra la peau que plus tonique, souple et…élastique ! La peau supportera beaucoup mieux soleil, déshydratation, sècheresse, chaud/froid etc…

Il s’agit véritablement d’un traitement anti-âge.

Les zones les plus souvent traitées sont classiquement celles qui sont le plus découvertes chez les femmes :

– le visage et le cou,
– le décolleté,
– les mains et les avant bras

Le traitement se conduit de la manière suivante :

4 séances pratiquées avec une Lampe -Flash. , et en fonction de l’âge de la patiente, de l’état de sa peau et du degré d’ensoleillement préalablement subi dans l’existence, nous pourrons y associer du Laser Fraxel et/ou du mésolift.

Le laser Fraxel, ou aussi le laser TITAN agiront à un niveau un peu plus profond du derme , et renforceront donc l’action de notre traitement en traitant en plus le relâchement.

Le résultat de la lampe flash sera visible très rapidement, par contre le laser Fraxel et Titan auront une action plus progressive avec un pic d’efficacité à 6 mois.

Les séances de « rappel » s’effectuent à raison de 1 à 2 par an ou alors d’un traitement complet tous les 3 à 5 ans ( après 50 ans ! )

Ces séances de photorajeunissement sont très fréquemment associées à du mésolift.

Le mésolift consiste en de multiples injections très rapides ( le plus souvent au pistolet ) visant 2 buts :
-creer de multiples blessures, obligeant ainsi la peau à creer une réaction inflammatoire et cicatricielle qui va alors donner un effet « régénérant »
-apporter par les injections différents nutriments dont la peau est souvent dépourvue : acide hyaluronique, vitamines , antioxydants , produits tenseurs(DMAE) etc…

INJECTION ACIDE HYALURONIQUE DOCTEUR RIPAULT

Traitement des rides par Acide Hyaluronique

L’acide hyaluronique est un composant présent naturellement dans le derme. Cependant, le niveau d’ acide hyaluronique diminue avec l’âge entrainant une diminution de l’élasticité de la peau et de son hydratation naturelle.

C’est donc, entre autre, la diminution de l’acide hyaluronique contenue dans le derme qui va entrainer l’apparition des rides et ridules, avec le dessèchement de la peau !

Les injections d’acide hyaluronique :

Elles placent l’acide hyaluronique sous les sillons du visage afin de les rehausser, ou bien sous les rides plus fines, afin de les estomper. L’acide hyaluronique disparait ensuite au fil du temps. La correction produite durera de 6 à 12 mois, en moyenne, voire plus pour certains, selon les produits utilisés et le type de peau.

Pour les fines ridules (joues, tour de bouche, patte d’oie) on utilisera un acide hyaluronique fluide, type Glytone2 ®.
Pour les sillons naso-géniens, les cernes et le volume des levres un acide hyaluronique plus épais sera employé, type Glytone3 ® par ex.
Enfin pour créer du volume au niveau des pommettes ou de la vallée des larmes c’est un acide hyaluronique volumateur qui sera utilisé (Voluma®, Ultradeep®, ou Glytone4® )mais aussi des produits à base d’acide polylactique(Newfill®,Sculptra®) où d’hydroxyapatite(Radiesse®)…

Le collagène pourrait lui aussi être utilisé surtout pour les fines ridules, mais sa durée de vie beaucoup moins longue est un handicap.
Aujourd’hui, il n’est plus obligatoire d’effectuer des tests d’allergie avant d’utiliser ces produits. Même les collagènes sont désormais d’origine synthétique et ne sont, en principe, plus allergisants.
Il existe des concentrations différentes suivant les produits, s’adaptant ainsi selon les types des rides ou sillons à corriger et leurs localisations .
Généralement, les traitements effectués régulièrement permettent d’obtenir des résultats de plus en plus complets et de durée de plus en plus longue.
Les produits résorbables peuvent être utilisés sur tous types de rides ou cicatrices. Pour lisser des rides superficielles, on utilisera exclusivement ceux-ci.
Il faut noter que récemment, sont apparus des produits résorbables dits « longue durée » pour corriger les sillons profonds et les volumes. Ils annoncent des durées de 1 à 2 ans.

 

Que se passe-t-il après une injection d’acide hyaluronique ?

Après une injection de comblement (que ce soit par acide hyaluronique, Newfill®,Sculptra® où Radiesse®), une rougeur d’irritation peut exister quelques heures. Dans certains cas un léger gonflement peut subsister 2 à 3 jours. Un petit « bleu » peut parfois apparaître, pour quelques jours.
Les produits résorbables donnent un résultat immédiat qui diminuera progressivement dans les mois suivants.

Quels résultats et comment les maintenir ?

Les corrections apportées par injections de produits résorbables durent en moyenne 6 à 12 mois. Leur tenue est généralement meilleure en superficie (ridules) qu’en profondeur (volumes). Cependant, des produits volumateurs spécifiques résorbables sont apparus ces dernières années. Ils offrent des résultats très intéressants durant de 1 à 2 ans.

Les tarifs :

Acide hyaluronique :
———————- 1/2 ampoule 200 € TTC
———————- 1 ampoule 360 € TTC
———————- 1/2 ampoule supplémentaire 120 € TTC

(acte soumis à  20% de TVA depuis le 1er Octobre 2012)

La Toxine Botulique ou Botox®

Le Botox® est le nom commercial de la toxine botulinique produite par le Laboratoire Allergan. Le terme Botox® est utilisé dans le langage courant car beaucoup plus simple à utiliser que “toxine botulique de type A” .

Page d’information générale sur la toxine botulique

La toxine botulique est une substance sécrétée par la bactérie du botulisme qui est une maladie généralement contractée par toxi-infection alimentaire.

Mode d’action de la toxine botulique :

La toxine botulique est une toxine qui bloque la conduction nerveuse et provoque donc à l’endroit où elle est injectée , une “paralysie” musculaire.Cette substance isolée et finement dosée permet d’avoir une action contrôlée, diminuant la contractibilité des muscles du visage.
La toxine botulique a été mise sur le marché depuis une vingtaine d’années,et a d’abord été utilisée en ophtalmologie pour traiter le strabisme, le blépharospasme et le nystagmus, et en neurologie pour combattre le torticoli spasmodique.
Les principales “marques” de toxines botuliques de type A :
-Botox®
-Vistabel®
-Bocouture®
-Dysport®
-Azzalure®

Indications du Botox® en esthétique :

En médecine esthétique, il a été découvert que de faibles quantités de cette substance peuvent, en diminuant la contraction de certains muscles particuliers du visage, réduire parfois très spectaculairement les rides d’expression associées a ce muscle.
En particulier, les zones traitées avec de bons résultats sont :
• les rides horizontales du front
• les rides verticales inter-sourcilières
• les rides de la patte d’oie aux coins des yeux

Des utilisations plus confidentielles concernent les ridules du pourtour de bouche à des doses extrèmement faibles , et également dans les cordons du platysma ou bien au niveau du menton.

Quel est le principe d’utilisation du Botox® ?

En simplifiant, on peut dire que chaque muscle possède de nombreux récepteurs aux influx nerveux qui le commandent. La toxine botulique va bloquer un certain nombre de ces récepteurs, à l’endroit ou elle est injectée. Ainsi, en quelques jours, la capacité du muscle à se contracter va diminuer voire disparaître complètement selon la dose injectée. Toutefois cet effet est toujours réversible, après quelques semaines à quelques mois, car le muscle pourra toujours récupérer progressivement des récepteurs nerveux opérationnels.
Cette réversibilité du traitement est un avantage sur le plan de la sécurité du traitement. D’un autre coté, cela oblige a répéter régulièrement le traitement pour en conserver l’effet.

Comment cela s’utilise ?

Il s’agit d’un produit injectable qui se conserve au froid en flacons stériles. La quantité de produit à injecter est très faible et doit être mesurée très précisément par le médecin qui l’emploie. Les aiguilles employées sont extrêmement fines et il n’est injecté qu’une goutte de solution à chaque piqûre, pour un total de 6 à 10 points par zone traitée.
Ceci en fait un traitement esthétique très léger et très peu contraignant.

Quels sont les résultats ?

Il n’y a pas vraiment de limite d’âge pour ces traitements.
On peut commencer à traiter les ridules entre 35 et 40 ans avec des soins légers. Le traitement est plus simple et on obtient aussi une action préventive. Les cicatrices stabilisées (notamment d’acné) peuvent se traiter chez les sujets jeunes.

Quelle est la durée d’action de la toxine botulique ?

La durée réelle d’action du produit est de 3 à 5 mois, mais on peut considérer que l’effet sur les rides va augmenter avec le nombre de séances.
En effet, les muscles traités perdent petit à petit l’habitude de se contracter. En pratique, on arrive après 3 à 4 séances à ne traiter que tous les 6 mois voire 9 a 12 mois.

Quels sont les risques et les inconvénients ?

Les risques :

Les faibles doses employées en esthétique, par rapport aux doses employées pour traiter des maladies, éliminent les effets toxiques du produit sur l’organisme.
Les risques sont plutôt ceux d’une injection faite sur ou vers un muscle qu’il ne fallait pas traiter, comme le muscle releveur de la paupière par exemple. Dans ce cas, il sera difficile voire impossible d’ouvrir entièrement cette paupière pendant quelques semaines, mais cela sera entièrement réversible.
Dans certaines cas, une diffusion d’une partie du produit, notamment en se frottant la zone injectée, peut se faire également vers des muscles non souhaités, et entraîner des diminutions de contraction. Ces effets restent très rares si le médecin est expérimenté et prudent, et s’il respecte les bonnes indications, car tous les cas ne sont pas bons à traiter.

Les inconvénients de la toxine botulique:

Ils sont passagers et en principe mineurs. Il peut s’agir de maux de tête à type de migraine (à l’inverse certains sujets migraineux sont soulagés par la toxine botulique), de gonflement des paupières (supérieures ou inférieures) surtout chez les sujets prédisposés à cela ou présentant un excès de paupière supérieure (si cet excès est important, le médecin devra en avertir le patient, ne pas le traiter et lui proposer une solution
chirurgicale).
Les bleus sont rares et légers aux points d’injection. Dans la plupart des
cas, rien ne se remarque dans l’heure qui suit le traitement.

En France l’AMM pour la toxine botulique concerne la ride du lion avec retentissement psychologique sur le patient. Injection réservée au dermatologues, ophtalmologistes et chirurgiens esthétiques.

Les rides

Le visage, en vieillissant subit de nombreux dommages liés aux différentes agressions extérieures :
soleil, vent, pollution, et aux effets de la pesanteur et de nos expressions . Tout ceci va donner entre autres : des taches brunes, de la couperose, un affaissement global avec perte des volumes et des rides.

Schématiquement les rides du haut du visage seront traitées par la toxine botulique (Botox®) et celles du bas du visage par les produits de comblement.

Les injections de produits résorbables

Elles placent des produits biodégradables sous les sillons du visage afin de les rehausser, ou bien sous les rides plus fines, afin de les estomper. Ces produits disparaissent ensuite au fil du temps. La correction produite durera de 6 à 12 mois, en moyenne, voire plus pour certains, selon les produits utilisés et le type de peau.
Il s’agit de produits à base de collagènes, d’acides hyaluroniques, d’acide polylactique(Newfill®,Sculptra®) d’hydroxyapatite(Radiesse®)…
Aujourd’hui, il n’est plus obligatoire d’effectuer des tests d’allergie avant d’utiliser ces produits. Même les collagènes sont désormais d’origine synthétique et ne sont, en principe, plus allergisants.
Il existe des concentrations différentes suivant les produits, s’adaptant ainsi selon les types des rides ou sillons à corriger et leurs localisations .
Généralement, les traitements effectués régulièrement permettent d’obtenir des résultats de plus en plus complets et de durée de plus en plus longue.
Les produits résorbables peuvent être utilisés sur tous types de rides ou cicatrices. Pour lisser des rides superficielles, on utilisera exclusivement ceux-ci.
Il faut noter que récemment, sont apparus des produits résorbables dits « longue durée » pour corriger les sillons profonds et les volumes. Ils annoncent des durées de 1 à 2 ans.

Quelles rides traiter ?

Chaque ride pourra être traitée, mais le traitement devra être adapté à chacune d’elle selon sa localisation et sa cause.

Les fine ridules des levres ou des joues seront traitées par un acide hyaluronique fluide, mais parfois le photorajeunissement par lampe flash ou yag ou le relissage peeling profond au phénol (Exopeel®) sera plus indiqué. Le traitement sera choisi par vos soins après discussion avec votre médecin qui vous aura expliqué les avantages et inconvénients de chacune des techniques en fonction de votre cas.

Les sillons nasogeniens, l’ovale du visage , le menton, les tempes pourront être traités par acide hyaluronique épais ou (Radiesse®).

Les cernes seront traités par acide hyaluronique épais, s’il s’agit de cernes en creux, sinon un aspect fripé des cernes sera traité par peelings ou laser CO² fractionné.

A quel âge traiter ses rides ?

Il n’y a pas de limite d’âge pour ces traitements.
On peut commencer à traiter les ridules entre 30 et 40 ans, le traitement est plus simple et on obtient aussi une action préventive. Un visage peut se remodeler à tout âge, certaines corrections, comme le volume des lèvres se font même chez les femmes très jeunes.

Que se passe-t-il après ces traitements ?

Après une injection de comblement, une rougeur d’irritation peut exister quelques heures. Dans certains cas un léger gonflement peut subsister 2 à 3 jours. Un petit « bleu » peut parfois apparaître, pour quelques jours.
Les produits résorbables donnent un résultat immédiat qui diminuera progressivement dans les mois suivants.

Quels résultats et comment les maintenir ?

Les corrections apportées par injections de produits résorbables durent en moyenne 6 à 12 mois. Leur tenue est généralement meilleure en superficie (ridules) qu’en profondeur (volumes). Cependant, des produits volumateurs spécifiques résorbables sont apparus ces dernières années. Ils offrent des résultats très intéressants durant de 1 à 2 ans.

Les tarifs :

Acide hyaluronique :
———————- 1/2 ampoule 160 €
———————— 1 ampoule 270 €

Radiesse Voluma Sculptra et NewFill:
———————- 1/2 ampoule 200 €
———————— 1 ampoule 380€